WHAT DOES NOT BELONG TO US

© Bohumil Kostohryz

création 2018

Premier volet d’une recherche sur l’héritage et la transmission  

What does not belong to us explore l’idée de ce qui ne nous appartient pas. En mariant des énergies et des fluides qui peuvent se contredire, nous sommes face au dessin et la sculpture de nos émotions, telle une métaphore. Il est question de ce qui reste, malgré nous, comme un héritage. À l’image d’une descente, cette danse frénétique se vit comme une prière pour faire le silence à l’intérieur de nous-même. Ici, se perdre, se déconnecter, prendre le risque, pour se découvrir sous une nouvelle dimension.

Distribution :

Chorégraphie, conception et mise en oeuvre : Sarah Baltzinger

Création et interprétation : Nick Liestal et Brian Ca

Composition musicale : Guillaume Jullien

Parrains : PEEPING TOM Company (BE) Gabriela Carrizo & Franck Chartier

Soutiens et partenaires :

Résidence de recherche : Grand Théâtre du Luxembourg # Dispositif TALENT LAB 2018 // Production déléguée : Les Théâtres de la Ville du Luxembourg // Cité Musicale-Metz

Co-réalisation : Compagnie Mirage & asbl SB Company

Sélectionnée 40 WINKS AEROWAVES 2019

TEASER

AUTRES MÉDIAS

NOUVELLE CRÉATION 2023

Pour cette future création de Sarah Baltzinger, cinq femmes au plateau tenteront de s’emparer de leur propre corps pour raconter nos mythologies contemporaines autour du féminin et de son aliénation, posant la question de “comment” s’émanciper de ce qui nous exploite.

SARAH BALTZINGER, lauréate de la bourse Annonay 2023 – Plus d’infos par ici !

LE JURY était composé de:
– Tom Leick Burns – directeur du Grand-Théâtre du Luxembourg
– Davy Brun – directeur du Centre National de la danse de Lyon
– Bernard Baumgarten – directeur du Trois C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois
– Victor Mayot – chargé du Spectacle Vivant à KulturLX 
– Tania Soubry – artiste chorégraphique.
PARTENAIRES actuels de ce projet :
> Grand Théâtre de Luxembourg, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
> L’Arsenal, Cité Musicale-Metz> Ministère de la Culture du Luxembourg> La Compagnie La Baraka
> La Chapelle Chorégraphique d’Annonay
> Le Théâtre des Cordeliers, Annonay
> Le TROIS C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois
> Le Centre National de la Danse de Lyon (CND)
> Festival Fait D’Hiver, Paris
> Kultur LX, Luxembourg
> Ville de Metz

ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE

CRÉATION 2021

ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE, nouvelle création de Sarah Baltzinger, est un objet artistique protéiforme invitant au plateau la création chorégraphique, la performance musicale et les arts plastiques. Ce nouvel objet transdisciplinaire prend la forme d’un quatuor de danseurs accompagné d’un musicien au plateau, le tout créé dans un rapport singulier de dialogue avec le public. Pensée comme une allégorie du vivant, cette création est une étude sur la figure du double, interrogeant ce qui apparaît de nous sous l’impulsion de la couleur rouge.

En puisant leur inspiration dans le folklore, le mouvement LGBTQ et la fête, les artistes explorent et expérimentent différentes tentatives de métamorphose, de bestialité, de monstruosité et de déformation. Les corps se jouent de mécaniques et de gestuelles qui témoignent d’une certaine étrangeté pour questionner les différents fragments qui nous composent, les mouvements permanents entre l’intime et le social, la difficulté à s’organiser avec ce que nous sommes, l’empêchement et le trouble dans nos individualités.

Convoquant la distorsion du réel, ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE interroge la norme, le processus de transition identitaire et l’ambivalence qui existe en chacun de nous.

DISTRIBUTION 

Concept, chorégraphie et mise en scène : Sarah Baltzinger 

Création musicale et performance : Guillaume Jullien 

Creation et interprétation : Brian Ca, Valentin Goniot, Loïc Faquet et Sarah Baltzinger

Dramaturgie : Amandine Truffy 

Design et costumes : Naomi Courau

Création lumières : Thibault Dubourg et Lucie Cardinal

Régie plateau : Thibault Dubourg

Photographies : Bohumil Kostohryz et Brian Ca

Captation : Bohumil Kostohryz  

Editing : Isaiah Wilson 

© Brian Ca

SOUTIENS ET PARTENAIRES 

Coproduction :

Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio

Soutiens et partenaires :

TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois

Centre Pompidou Metz

Espace 110 – Centre Culturel d’Illzach

Réseau DANSE DENSE

Dispositif RECIF – Ballet Karukera

CCN L’Artchipel, Laboratoire Chorégraphique de Reims

Le Maillon – Scène Européenne dans le cadre des résidences « L’Âge d’Or #Chantier à ciel ouvert »

Grand Théâtre du Luxembourg

Ministère de la Culture Luxembourgeois

Gouvernement du Grand-Duché

L’œuvre – Secours National Grande Duchesse Charlotte

Fondation Indépendance

Ville de Metz

SPEDIDAM

Spectacle ayant été bénéficié de l’aide de l’Agence culturelle Grand Est au titre du dispositif « Résidence de coopération »

TEASER

GALERIE PHOTOS

© Bohumil Kostohryz

TEAM

CONTACT

ARTISTIQUE :

Sarah Baltzinger

+ 00 33 6 81 54 85 50

info@sarahbaltzinger.eu 

PRODUCTION ET DÉVELOPPEMENT :

–> La Poulie Production

Frédéric Wirtz : 00 33 6 24 50 63 08

Victor Hocquet : 00 33 6 78 13 28 47

production@sarahbaltzinger.eu

et/ou

lapoulieproduction@gmail.com

COLLABORATIONS

LES DANSEURS

BRIAN CA

Brian Ca est un artiste spécialisé dans la danse, la chorégraphie, la photographie et la vidéo.

Né à Marseille, France, en 1993, il démarre un cursus d’étude supérieure en danse contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il est engagé ensuite par le Ballet Junior de Genève, sous la direction de Sean Wood & Patrice Delay.

Danseur polyvalent au parcours atypique, il interprète par la suite un panel de 40 oeuvres chorégraphiques, (Wayne Mac Gregor, Hofesh Schechter, Richard Siegal, Andonis Foniadakis, Damien Jalet, Joëlle Bouvier, Angelin Prejlocaj, (…) au sein de compagnies internationales telles que le Scottish Dance Theater, l’Opéra du Rhin, Clod Ensemble, Berlin Komische Oper, Compagnie Grenade, entres autres.

Il assure également des rôles d’assistant & répétiteur pour Douglas Becker (2017) & Elisabeth Schilling (2019). Brian enseigne alors des pièces de Douglas & William Forsythe dans différentes institutions en France & à l’international (CNSMD Lyon & Paris, PARTS Bruxelles, CND Pantin, Eastmann Summer Intensive). 

VALENTIN GONIOT

Valentin est un danseur versatile formé en danse contemporaine, classique et hip-hop.

Il commence son cursus professionnel au Ballet Junior de Genève où il a l’opportunité d’interpréter de nombreuses pièces de chorégraphes reconnus tels qu’Hofesh Shechter, Olivier Dubois, Roy Assaf, Alexander Eckman, Rachid Ouramdane, Sharon Eyal et bien d’autres…

En  juillet 2020, Valentin prend part à la création « Hear Eyes Move»  de la chorégraphe allemande Elisabeth Schilling. Le spectacle tournera internationalement en 2021.

En septembre 2020, il rejoint la Compagnie Linga, dirigée par Marco Cantalupo et Katarzyna Gdaniec pour des projets occasionnels. En septembre 2020 et mai 2021, Valentin remonte les pièces de Barak Marshall et Rachid Ouramdane pour le Ballet Junior de Genève aux côtés de Tamara Bacci.

Et enfin, Valentin a récemment intégré la Compagnie espagnole La Veronal, dirigée par Marcos Morau, pour sa nouvelle création « Opening Night » qui tournera internationalement à partir de 2022.

LOIC FAQUET

Formé dès l’âge de sept ans à la danse au Ban Des Arts (Metz), Loïc Faquet poursuit son parcours de formation en danse contemporaine à l’âge de douze ans sous la direction de MariJo Chatton.

Véritable passionné, il souhaite devenir danseur propfessionnel et obtient son diplôme d’État en danse contemporaine au Centre National de la Danse à Lyon. 

Depuis 2007, il est danseur interprète pour plusieurs chorégraphes tels que Christine Hassid, Gigi Cacuileanu, Ezio Schiavulli, etc et a intégré plusieurs compagnies professionnelles en France et à l’Étranger : Cie Totum, Karma Dance Project, Cie Tapis Noir, Cie Dominique Brun, Les Ballets Ethery Pagava, Hannah Ma Dance Company,  la production de Notre Dame de Paris, Cie C.H.P,  Cie Unit Control, Cie Georges Momboye, Cie Motus Modules. Il rejoint les créations de Johan Nus pour l’opéra de Toulon, de Philippe Giraudeau pour le Théâtre des Champs Élysées – Paris et de David Greeves pour le Capitole de Toulouse. 

Depuis plus de dix ans, il complète son parcours artistique en étant invité à des workshops et masterclasses, en tant qu’enseignant pour les publics professionnels et amateurs. 

GUILLAUME JULLIEN – MUSICIEN + COMPOSITEUR + PERFORMER




GUILLAUME JULLIEN

Compositeur et performer

Guillaume Jullien et Sarah Baltzinger forment un duo artistique reconnu et l’identité musique danse qui les relie est très forte.

Guillaume a été musicien pour les créations suivantes :

– WHITE BEAST( commande)

– FURY

– WHAT DOES NOT BELONG TO US

– DON’T YOU SEE IT COMING

– ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE 

Biographie 

Musicien autodidacte, Guillaume Jullien commence à composer pour le cinéma en 2004. Après avoir fait l’expérience de la scène dans des groupes tels que « Los Caballitos del Diablos » ou « La Manutention », il se réoriente vers le spectacle vivant en collaborant pour un grand nombre de pièces avec des compagnies tels que « Les 4 Coins », « Hic et Nunc » ou encore « La Mandarine Blanche ».

Depuis, il a collaboré avec les chorégraphes Jill Crovisier (Sieben), Baptiste Hilbert de la compagnie « AWA » (Shoot the Cameraman).et William Cardoso (Raum).

NAOMI COURAU – DESIGNER + STYLISTE

NAOMI COURAU

Designer et styliste

Après un an d’école préparatoire au Atelier de Sèvres à Paris , Naomi Courau entre en 2009 à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre MODE, à Bruxelles. 

Elle y est récompensée par plusieurs prix : Dior, ELLE Belgique, Atomium, Smets premium, le MAD Bruxelles, Jean Claude Biguine, code Frisco et la Ville de Bruxelles. 

Elle se forme en parallèle de ses études en travaillant dans des studios de création tel que Maison Martin Margiela, Dior, Jean Paul Gaultier ou encore Phillip Lim

En 2018 elle intègre le Collectif GAMUT: laboratoire de création mais aussi espace d’expérimentation du travail en lui-même, GAMUT fonctionne de manière horizontale, sans directeur artistique, sans hiérarchie.

Le collectif porte plusieurs valeurs qui le distinguent parmi les marques de mode. Si certaines sont revendiquées, d’autres font partie de son ADN et s’expriment de manière implicite. 

LABORATOIREGAMUT est une plateforme de création, qui abrite d’autres disciplines artistiques (photographie, musique, performance…), accorde une grande importance au processus et aux collaborations et cherche à décloisonner ses pratiques.

AMANDINE TRUFFY – DRAMATURGE + FORMATRICE THÉÂTRALE

AMANDINE TRUFFY

Dramaturge

A 19 ans, elle entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, où elle travaille sous la direction d’Eric Ruf, Joël Jouanneau, Daniel Mesguich, Jean Marie Patte, Philippe Garrel, Mario Gonzalez, Christian Benedetti, Gérard Desarthe. Spectatrice assidue de danse contemporaine, elle travaille tout au long de sa formation l’expressivité de son corps et sa mobilité lors de stages intensifs de danse auprès d’Emmanuelle VO-DINH, Nordine BENCHORF de la cie WIM WANDEKEYBUS, ou du Quatuor KNUST et de ses invités Alain BUFFARD, Boris CHARMATZ. Ces rencontres l’ouvrent au milieu de la danse, à ses problématiques et ses enjeux. 

Comédienne et dramaturge de théâtre, engagée dans l’écriture contemporaine, elle fonde avec Bertrand Sinapi, auteur et metteur en scène, la Compagnie Pardès rimonim qu’elle co-dirige. Leurs premiers travaux sont KranK, à L’Espace BMK – Scène Conventionnée pour les Jeunes Ecritures Contemporaines de Metz puis Jeanne la pudeur d’après Nicola Genka et Anticlimax de Werner Schwab au CCAM- Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy et Italie Magique d’après P.P. Pasolini au Théâtre National du Luxembourg. En 2010 la compagnie signe ses premières conventions triennales avec la Région Lorraine et la Ville de Metz autour de leur démarche de collaboration avec des artistes de la scène européenne qui mènent aux créations Hamlet ou La fête pendant la peste au CDN de Nancy, et Délivrance au Théâtre de la Balsamine à Bruxelles. Elle axe ensuite son travail sur des travaux de collectes de témoignages qui viennent nourrir une écriture de plateau en créant Un siècle au Centre Pompidou-Metz, et L’Atelier de Jérôme au CDN de Thionville. De 2019 à 2021, ils sont artistes étrangers accompagnés par la KULTURFABRIK (Esch-sur-Alzette), afin de développer leurs réseaux transfrontaliers et d’améliorer la circulation des artistes des deux cotés des frontières. Le théâtre municipal d’ESCH soutient cette démarche et accueillera leur prochaine création LA GÉNÉALOGIE DU MENSONGE en 2021. Dans le cadre d’ESCH 2022, ils créeront une nouvelle version d’un HAMLET, avec le violoncelliste et compositeur luxembourgeois André MERGENTHALER. 

Soucieuse de multiplier les collaborations avec d’autres équipes, elle travaille au théâtre avec Christian Benedetti, Michel Didym, Julie Garelli ou encore l’Ensemble Stravinsky et la plasticienne Dora Garcia. Au cinéma, Lauréate Talents Cannes ADAMI 2006, elle incarne Sidonie dans les courts métrages « Antoine et Sidonie » de Sophie Fillières et dans « Chant Prénatal » de Sam Karmann, diffusés sur Canal + et au Festival de Cannes. Elle tourne dans d’autres courts avec le documentariste Adam Nilsson, auprès du collectif d’artistes Bouche à Oreille réuni autour de Julie Garelli. Elle joue dans les longs-métrages « L’Affaire Ben Barka » et « Une vie française » de Jean Pierre Sinapi, primé au Festival de Luchon et par le syndicat de la critique, puis dans la série « Ceux de 14 » d’Olivier Schartzky. En 2016, elle incarne Ondine dans « La Forêt de Quinconces », 1er long métrage de Grégoire Leprince-Ringuet. Ce film est en Sélection Officielle du Festival de Cannes 2016, en Séances Spéciales. Et il a obtenu en 2017 le Prix du Film Singulier du Syndicat de la Critique de Films. En 2020, elle tourne auprès d’Eric Cantona sous la direction de Stéphanie Murat et sous celle de Frédéric FONTEYNE pour « Filles de joie ».

AUTRES COLLABORATIONS

INSTAGRAM

INSTAGRAM : https://www.instagram.com/sarahbaltzinger_artist/?hl=fr

FACEBOOK : https://www.facebook.com/Sarah-Baltzinger-107810264049005

VIMEO : https://vimeo.com/user18950164

LINKTREE : https://linktr.ee/sarahbaltzinger

LA FORÊT

PROJET EN COLLABORATION AVEC LE COLLECTIF GAMUT

Recherche menée en juillet 2021 dans le cadre des RDV Culturels de l’Été à Metz.

Cette première recherche chorégraphique interroge le décloisonnement de la danse et son frottement à d’autres disciplines et est le point de départ d’un projet plus complexe. Cette performance chorégraphique, interactive et immersive propose une trajectoire qui contraint le corps et son mouvement de par la matière textile et l’espace.

La recherche menée donne aujourd’hui naissance à un désir de collaboration entre le Collectif GAMUT et Sarah Baltzinger dans l’idée de poursuivre les recherches sur les questions de décloisonnement des genres artistiques, du glissement d’un art à l’autre et de leurs formes de représentations, en s’emparant de toutes les questions éthiques et systémiques inhérentes aux métiers culturels. Projet transdisciplinaire, LA FORÊT se dessine comme une oeuvre immersive, un projet de collaboration inclusif, une installation performative – dans un espace qui se construit entre le défilé, la performance et l’installation.

LA FORÊT – Première le 20 janvier 2023.

Plus d’infos à venir.

TEASER

DANCE VIDEOS

COLLAB’ AVEC LE RÉALISATEUR STÉPHANE BENINI

Au Musée de la Cour d’Or

ACTION CULTURELLE

La compagnie mène de nombreux ateliers d’action culturelle auprès des publics scolaires sur le territoire de la Région Grand-Est.

ATELIERS MENÉS DEPUIS 2017 :

Projet de résidence en milieu scolaire – Écoles primaires de la Ville de Metz (2014 à 2021)

Atelier de pratique artistique danse – Lycées en Région Grand-Est (2017 à 2021)

Projet sur le romantisme mené avec le Lycée Georges De La Tour à Metz (2021)

Atelier de pratique artistique danse – Collège Jean Moulin à Forbach (2020)

Résidence en milieu scolaire

Depuis 2015, la Compagnie Mirage en conventionnement avec la Ville de Metz participe au projet de résidence en milieu scolaire. Chaque année, les artistes de la compagnie investissent une école pendant plusieurs mois dans le but de sensibiliser les enfants à la danse contemporaine et aux enjeux sociaux-culturels au travers d’ateliers chorégraphiques ludiques et innovants.

L’ambition des artistes au sein de ce projet d’éducation artistique et culturelle est naît de leurs diverses expériences au sein ce dispositif permettant ainsi de comprendre les réels besoins inhérents au développement personnel et éducatif d’un enfant. Évoluant dans une société où la culture de l’instantané, du web et du consumérisme à outrance est au premier plan des enjeux politiques, culturels et économiques, il est de plus en plus essentiel de revenir aux fondamentaux et de comprendre quelle est la place de l’individu au sein de cette grande ivresse contemporaine. Face au progrès et à l’urgence sociale, écologique, sanitaire et politique, les individus n’ont de cesse de devoir constamment et se trouvent être la proie d’une aliénation sous-jacente. C’est pourquoi les artistes mettent un point d’honneur à valoriser les émotions en cohérence avec l’intuition et l’intellect pour prendre conscience de son soi autour d’une aventure chorégraphique ludique et pédagogique, pour permettre à l’enfant de créer un lien fort avec ses ressentis, ses sensations et d’avoir accès au rêve et au monde de l’enfance malgré un contexte paralysant, anxiogène, face au devoir de grande responsabilité et de conscience auquel ils sont confrontés, plus que toutes autres générations.

Un projet porté par les artistes chorégraphiques Antoine Pividori et Sarah Baltzinger

Calendrier du projet :

Saison 2015-2016 : Danser la tragédie grecque, projet autour des rituels et thématiques de la mythologie grecque

Saison 2016-2017 : Babel en danse, projet puisant son inspiration dans le mythe de La Tour de Babel abordant des questions de respect, d’amour et de civisme.

Saison 2017-2018 : Folklores et traditions, un projet au coeur du folklore des différentes nationalités émergentes au sein de la classe

Saison 2018-2019 : Contact, un projet sur le lien à l’autre

Saison 2019-2020 : La couleur est au coeur de notre vie, un projet en lien avec la recherche autour des projets chorégraphiques de la compagnie sur le romantisme

Saison 2020-2021 : Puzzle, un projet sur la philosophie de l’architecture et de l’espace-temps

ATELIERS EN LYCÉES

Depuis 2017, Sarah Baltzinger mène un atelier de pratique artistique danse auprès du lycéen Jean-Victor Poncelet à Saint-Avold, en partenariat avec la professeure d’EPS, Brigitte Kirch. Une quinzaine de lycéens s’inscrivent sur la base du volontariat pour participer à cette aventure chorégraphique qui se conclue chaque année par une représentation à la Cité Musicale-Metz. Projet fédérateur porté par la Cité Musicale-Metz, la DAAC et la DRAC Région Grand-Est. Au travers d’une approche sincère et d’un investissement certain, les danseurs adolescents plongent au coeur de la recherche chorégraphique de Sarah Baltzinger. L’artiste les guide à travers une démarche pédagogique appuyée à comprendre les enjeux de la danse contemporaine: comprendre l’espace-temps qui les entoure, le rythme du monde, les enjeux culturelles et artistiques afin de se sensibiliser au monde social à travers autrui.

CALENDRIER DU PROJET :

Saison 2017-2018 : Madness Road, une adaptation du spectacle FURY de Sarah Baltzinger

Saison 2018-2019 : Joliland,  une pièce chorégraphique sur l’urgence d’exister

Saison 2019-2020 : Je suis Barbe Bleue, une adaptation du solo chorégraphique de Sarah Baltzinger

Saison 2020-2021 : Courir avec des ciseaux, projet chorégraphique en lien avec la crise sanitaire faisant écho au caractère anxiogène donné par l’idée de distanciation sociale

WORKSHOP PRO

INNER SENSE – La danse professionnelle de Sarah Baltzinger se construit autour du corps perçu comme un « poids » soumis à la loi de la mécanique. Ici, à travers la notion de « corps-machine », les participants abordent différentes notions physiques telles que la force gravitationnelle, cinématique, dynamique, l’espace et le recyclage de son énergie interne : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (A. Lavoisier, 1743 – 1794).

Venez découvrir le travail de transmission au travers des workshop professionnels de Sarah Baltzinger :

Sarah Baltzinger envisage le corps dansant comme un corps perceptible et sensible, en sortant de la forme extéroceptive du mouvement pour entrer dans ses sens proprioceptifs. Cette démarche permet de comprendre l’acte de percevoir, afin d’aboutir à un état de corps avec les sensations. L’idée est d’apprendre à nourrir le mouvement et à être conscient de son sens.

Vous souhaitez contacter Sarah Baltzinger pour une masterclass ou un workshop, cliquez ici : info@sarahbaltzinger.eu

TEASER

UNCONSTRAINED BODY

© Bohumil Kostohryz

Performance autour de l’espace contraint réalisée le 3 février 2021 dans le cadre du projet « 1+1 » initié par le Trois C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois.

Plus d’informations à venir.