LA FORÊT

LA FORÊT

OU L’IMAGINAIRE DU RÉSEAU

Un nouveau paradigme domine l’imaginaire contemporain; celui du Réseau, érigé en divinité séculière qui prend de nombreuses incarnations dans notre monde moderne. Tout devient réseau : la planète, le territoire, les institutions, l’entreprise, l’internet, l’Etat, ou encore l’identité des individus. Le réseau est un repère comme jadis le fut l’Arbre : il s’opposerait à la pyramide et à la hiérarchie. Et pourtant son imaginaire est ambivalent : tantôt il offre communauté et fluidité, tantôt surveillance et contrôle. » Pierre Musso

_ 2025 (création)

LA FORÊT tisse avec curiosité la trajectoire de corps dont le mouvement est contraint par la matière. Dans cette prochaine création, Sarah Baltzinger s’intéresse de près à ce qui nous lie, nous retient, nous entrave, nous écartèle, nous tord et nous distord. À travers différents procédés et motifs chorégraphiques, la chorégraphe pose ici la question de “comment” s’émanciper de ce qui nous exploite. En dévoilant une constellation de corps reliés par un monstre à multiples pattes, LA FORÊT s’empare de l’imaginaire du réseau et de tout ce que cela convoque; inter-dépendance, inter-connexion, relai, élasticité, rhizome, etc. Cette création pour trois danseurs illustre avec bestialité les mouvements impalpables que l’on fait les uns vers les autres et les multiples torsions que l’on est amenés à faire en tant qu’humains, de façon viscérale et organique pour exister.


RÉSIDENCE D’EXPÉRIMENTATION

Centre National de la Danse, Pantin

05.09.2022 – 16.09.2022

28.11.2022 – 02.12.2022

SORTIE DE RÉSIDENCE

Date :
1ER DÉCEMBRE 2022

Horaire :
17:00


SÉRENDIPITÉ

LA FORÊT est née d’une expérimentation chorégraphique menée en juillet 2021 dans le cadre des RDV Culturels de l’Été à Metz.

Ce premier laboratoire mené par Sarah Baltzinger en solo marque le point de départ d’une expérimentation sur le décloisonnement de la danse et son frottement à d’autres disciplines. Tel un heureux hasard, cette amorce spontané donne naissance à une recherche plus conséquente.

En septembre 2022, Sarah Baltzinger est sélectionnée par le Centre National de la Danse, Pantin dans le cadre des RÉSIDENCES LONGUES de recherche afin de poursuivre ses explorations autour de ce projet. Elle y mène un travail de recherche sur les corps en relation à la matière et précise son vocabulaire autour de la matière et des corps entravés.

Cette recherche donne naissance à une future création nommée LA FORÊT.

Pour ce prochain travail chorégraphique, Sarah Baltzinger s’intéresse de près à ce qui nous entrave, nous écartèle, nous tord et nous distord à travers différents procédés, motifs chorégraphiques et pose ici la question de “comment” s’émanciper de ce qui nous exploite.

Différentes méthodes de Vannerie et de Shibari sont utilisées telles que le tissé, le cordé, le tressé, le noué pour permettre à cette installation mouvante de prendre corps au plateau et interroger les multiples torsions que nous sommes amenés à faire en tant qu’humains.

Aussi, certaines méthodes de cirque telles que la capilotraction sont employées (et interprétées par la danseuse et ancienne gymnaste Annabelle Ledrich). Il s’agit, par l’utilisation de ces techniques, de développer, renforcer et déployer tout le travail sur la matière corporelle autour de l’écartèlement et la désarticulation convoqué dans le travail chorégraphique de Sarah Baltzinger.


DISTRIBUTION

Concept, création et chorégraphie : Sarah Baltzinger

Création et performance : Lisa Langlois, Loïc Faquet, Annabelle Ledrich

Composition musicale : Guillaume Jullien

Dramaturgie : Amandine Truffy

Création lumières et régie plateau : Thibault Dubourg

Regard extérieur : Isaiah Wilson

PARTENAIRES

Centre National de la Danse, Pantin + Kultur LX + Ministère de la Culture du Luxembourg + Gouvernement du Grand Duché + Dance From Luxembourg + Département de la Moselle + Ville de Metz

PLUS D’INFOS SUR LA PRODUCTION ?

CONTACTEZ NOUS ICI


« J’imagine un monde fantasmagorique, qui puise son inspiration dans la mythologie et dans nos entrailles. Je suis fascinée par les viscères, les boyaux, par l’intestin; ce lieu-dit du corps si nécessaire. Cet espace qui régule notre système digestif, qui permet le fonctionnement de tout notre écosystème corporel. C’est probablement parce qu’il se détraque si souvent chez moi que je le trouve si important. Je visualise mes viscères, je comprends que ces boyaux, longs, tordus, vivants sont le centre de mon corps et de son fonctionnement complexe et curieux. J’ai la sensation que cet intestin est la clef de voûte de ma santé, de mon bien-être, de ma vitalité.

Pour LA FORÊT, j’imagine les interprètes évoluer dans un espace perdu, comme si on avait scruté au microscope le monde caché et humide d’un intestin, d’un ventre dans son intimité. Il y a quelque chose de fantasmagorique et d’irréel dans cet univers fait de cordes et de liens, de bouts qui dépassent, de cordes qui traînent et de corps qui tentent d’exister, d’avancer, de s’échapper de cette matière imposante, curieuse et emprisonnante tel un monstre gluant qui les entrave. »

SARAH BALTZINGER

LES PREMIÈRES EXPÉRIMENTATIONS

(2021)

WHAT DOES NOT BELONG TO US

#AEROWAVES – 40 WINKS

TALENT LAB #2018

© Bohumil Kostohryz

WHAT DOES NOT BELONG TO US explore l’idée de ce qui reste comme un héritage. Sarah Baltzinger nous invite ici à plonger dans le monde intime et brutal de deux hommes qui se découvrent, se heurtent, se touchent, se cognent, se sentent, se repoussent et se testent – entre vulnérabilité et impulsion. Déconstruisant le mythe du masculin qui veut s’affranchir du sensible pour exister socialement, culturellement et intimement, WHAT DOES NOT BELONG TO US dévoile la trajectoire érotique, festive, secrète et brutale de deux hommes en quête de leur identité.

DISTRIBUTION

Chorégraphie, conception et mise en oeuvre : Sarah Baltzinger

Création et interprétation : Nick Liestal et Isaiah Wilson

Composition musicale : Guillaume Jullien

Parrains : PEEPING TOM Company (BE) Gabriela Carrizo & Franck Chartier

Création lumières : Viviane Descreux

Technique plateau : Thibault Dubourg

SOUTIENS ET PARTENAIRES

Résidence de recherche : Grand Théâtre du Luxembourg # Dispositif TALENT LAB 2018

Production déléguée : Les Théâtres de la Ville du Luxembourg

Partenaires : TROIS C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois – Kinneksbond, Centre Culturel Mamer

Co-réalisation : Compagnie Mirage & asbl SB Company

#40 WINKS AEROWAVES 2019

ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE

CRÉATION 2021

ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE, nouvelle création de Sarah Baltzinger, est un objet artistique protéiforme invitant au plateau la création chorégraphique, la performance musicale et les arts plastiques. Ce nouvel objet transdisciplinaire prend la forme d’un quatuor de danseurs accompagné d’un musicien au plateau, le tout créé dans un rapport singulier de dialogue avec le public. Pensée comme une allégorie du vivant, cette création est une étude sur la figure du double, interrogeant ce qui apparaît de nous sous l’impulsion de la couleur rouge.

En puisant leur inspiration dans le folklore, le mouvement LGBTQ et la fête, les artistes explorent et expérimentent différentes tentatives de métamorphose, de bestialité, de monstruosité et de déformation. Les corps se jouent de mécaniques et de gestuelles qui témoignent d’une certaine étrangeté pour questionner les différents fragments qui nous composent, les mouvements permanents entre l’intime et le social, la difficulté à s’organiser avec ce que nous sommes, l’empêchement et le trouble dans nos individualités.

Convoquant la distorsion du réel, ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE interroge la norme, le processus de transition identitaire et l’ambivalence qui existe en chacun de nous.

DISTRIBUTION 

Concept, chorégraphie et mise en scène : Sarah Baltzinger 

Création musicale et performance : Guillaume Jullien 

Creation et interprétation : Brian Ca, Valentin Goniot, Loïc Faquet et Sarah Baltzinger/Lisa Langlois

Dramaturgie : Amandine Truffy 

Création lumières : Thibault Dubourg et Lucie Cardinal

Régie plateau : Thibault Dubourg

Photographies : Bohumil Kostohryz et Brian Ca

Captation : Bohumil Kostohryz  

Editing : Isaiah Wilson 

Costumes : Naomi Courau

© Brian Ca

SOUTIENS ET PARTENAIRES 

Coproduction :

Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio

Soutiens et partenaires :

TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois

Centre Pompidou Metz

Espace 110 – Centre Culturel d’Illzach

Réseau DANSE DENSE

Dispositif RECIF – Ballet Karukera

CCN L’Artchipel, Laboratoire Chorégraphique de Reims

Le Maillon – Scène Européenne dans le cadre des résidences « L’Âge d’Or #Chantier à ciel ouvert »

Grand Théâtre du Luxembourg

Ministère de la Culture Luxembourgeois

Gouvernement du Grand-Duché

L’œuvre – Secours National Grande Duchesse Charlotte

Fondation Indépendance

Ville de Metz

SPEDIDAM

Spectacle ayant été bénéficié de l’aide de l’Agence culturelle Grand Est au titre du dispositif « Résidence de coopération »

TEASER

GALERIE PHOTOS

© Bohumil Kostohryz

DON’T YOU SEE IT COMING

© Christophe Jung

Création 2020

D’après Barbe Bleue, de Charles Perrault 

Durée : 30 minutes

Second volet d’une recherche sur l’héritage et la transmission

Considéré comme un récit transgressif, Barbe-Bleue est une lecture merveilleuse pour raconter les blessures du passé qui viennent entraver le présent et notre besoin fantasmé d’être sauvé par l’autre. Prenant l’œuvre de Charles Perrault comme point de départ, la nouvelle création de Sarah Baltzinger et du musicien Guillaume Jullien illustre la façon dont s’exercent nos relations interpersonnelles, entre hédonisme et fascination pour le danger. Au travers d’une esthétique contemporaine inspirée du baroque et d’un mariage entre le son et le geste, les deux artistes explorent des liens qui se tissent et se défont pour aboutir à une réflexion sur la transmission et notre désir antinomique d’appartenance et de liberté, d’attachement et d’émancipation.

DISTRIBUTION

Chorégraphie et interprétation : Sarah Baltzinger

Création musicale et interprétation : Guillaume Jullien

Assistante chorégraphique : Alexandre Lipaux

Dramaturge : Amandine Truffy

Création lumière et régie plateau : Viviane Descreux

Technicien lumière : Paul-François Leblan

Production : Compagnie Mirage, SB Company

PARTENAIRES ET SOUTIENS

Coproduction

Arsenal, Cité Musicale-Metz (FR) Kinneksbond, Centre Culturel Mamer (LU)

Kinneksbond, Centre Culturel Mamer (LU)

Soutien

TROIS-C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois

Ministère de la Culture Luxembourgeoise

Ville de Metz

Région Grand-Est

Fondation Indépendance

SPEDIDAM

Théâtre de Thionville

L’Adagio

Ville de Thionville

TEASER

AUTRES MÉDIAS

Fury

© Cyrille Guir

Création 2017

Pièce chorégraphique pour six danseurs et un musicien live, FURY est la nouvelle création de Sarah Baltzinger. Travaillant sur la notion d’intensité à travers la vitesse, elle appréhende cette dernière comme une satire du temps. Telle « La Divine Comédie », la création prend la forme d’un voyage hypnotique dans un univers pailleté où se conjuguent le vice et la vertu, pour des êtres en rupture et en chute libre. Marquant l’aliénation et le déterminisme des individus face au processus d’accélération dans la société moderne, FURY est une course effrénée, une prise de risque physique immédiate, violente, vorace et indomptable, une recherche incessante de l’intime et de soi-même.

Distribution

Concept, chorégraphie et mise en scène : Sarah Baltzinger

Creation et interprétation : Catarina Barbosa, Baptiste Hilbert, Youri De Gussem, Jill Crovisier, Alessio Sanna et Sarah Baltzinger

Création musicale et interprétation live : Guillaume Jullien

Scénographie : Light Matter

Création lumières et régie générale : Viviane Descreux et Soizic Lambin

Creation numérique : Lozange Lab et Anthony Zollo

Direction & captation vidéo : Rayfresh Studio Williams Bonbon et Shiver

Edit & Post prod : Compagnie Mirage

Remerciements

Bahadir Canıoglu : Aide à la dramaturgie

Salomé Mermoz : Regard extérieur

Laurent Decreton : Make-up et coiffure

Soutiens et partenaires

TROIS C-L, Centre de Creation Chorégraphique Luxembourgeois (LU) // Kinneksbond – Centre Culturel Mamer (LU) // Le Puzzle – Médiathèque de Thionville (FR) // ADAMI (FR) // SPEDIDAM (FR) // DRAC GRAND EST (FR) // Ville de Metz (FR) // Région Grand-Est (FR) // Festival ExpEdition – Biennale de la danse Grand-Est #3 (FR) // Ecole Art K Danse -Metz (FR) // TCRM BLIDA (FR) // Le LED – Thionville (FR) // Ville de Thionville (FR) // Gouvernement du Grand Duché du Luxembourg (LU)

TRAILER

AUTRES MÉDIAS